Michel Beaudoin

Présentation

Spécialiste en développement des affaires
Consultant en financement et subventions
Bachelier en Sciences (H.E.C.)

Téléphone : 514.910.9151

Michel Beaudoin est associé dans une firme qui développe un regroupement d’entreprises dans le secteur alimentaire (production, transformation, distribution) principalement par acquisition. Je fournis des outils au département des ventes pour augmenter les ventes. Je crée d’importantes diminutions des dépenses avec des contrôles efficaces et rigoureux. Choix d’entreprises : fabrication, transformation, distribution.

Secteurs d’activités pratiqués

Fabrication (plusieurs entreprises - bois, métal, vin, produits pharmaceutiques)
0%
Détail (chaîne de magasins en alimentation)
0%
Distribution (plusieurs entreprises en alimentation)
0%
Services (consultation, gestion d’immeubles)
0%
Immobilier (résidentiel, centre commercial)
0%
Agriculture (vignobles et récoltes)
0%
Vérification externe (deux firmes de comptables agréés)
0%
Consultation (plus de 20 ans dans tous les secteurs)
0%

Formation académique

1977

Bachelier en Sciences (H.E.C.)

1977

Comptable agréé (CA)
(Travaillant à performance, il n’est plus membre de cette corporation professionnelle)
Parmi les premiers au Canada – analyse de cas

1977

Comptable en management accrédité (CMA)
(Travaillant à performance, il n’est plus membre de cette corporation professionnelle)
Premier au Québec – analyse de cas

1976

Diplôme en Sciences comptables (H.E.C.)

1966

Bachelier ès Arts (Collège Jean-de-Brébeuf)

MULTIDISCIPLINAIRE – AYANT DÉJÀ ÉTÉ DIRECTEUR DE :

  • Production (augmentation de près de 100 % de la productivité dans deux (2) entreprises de fabrication différentes
  • Vente et marketing (croissance de 20 à 35 % partout où j’ai passé)
  • Personnel (bonnes relations et excellente productivité avec un style de gestion souple et détendu).  Leader et excellent formateur
  • Informatique (participation à l’élaboration de nombreuses implantations informatiques)
  • Approvisionnement (réduction considérable des coûts)
  • Naturellement, la finance et le contrôle des coûts

Réalisations

  • Augmentation du chiffre d’affaires de 16 à 180 millions $ en 8 ans pour un groupe d’entreprises qui avait plus de 15 entreprises associées
  • Diminution considérable des dépenses d’opération et des coûts d’approvisionnement ou de production tout en augmentant considérablement les ventes
  • Respect des objectifs et des budgets
  • Refinancement du groupe d’entreprises qui avaient d’énormes difficultés financières et l’amener à une rentabilité exceptionnelle
  • Réduction importante des frais d’administration dans le groupe d’entreprises (de 1,5 à ½ de 1 % sur des ventes de 180 millions $)
  • Tripler les honoraires des clients des bureaux de vérification en allant chercher des mandats de consultation additionnels tout en étant payé très rapidement (moins d’un mois vs plusieurs mois)
  • Rédaction de rapports concis et succès avec les institutions financières
  • Diminution des heures de travail des administrateurs et efficacité dans leur travail par un système d’information précis et efficace

EXPÉRIENCE ET HABILETÉS DE TRAVAIL

  • J’ai travaillé dans 5 entreprises de fabrication totalisant plus de 15 ans où j’ai établi tous les systèmes de contrôles importants (production continue et/ou par commande).  Une attention spéciale a toujours été portée sur l’information exacte qui permettait d’établir des coûts précis (prix de revient incluant écarts, analyses des écarts, sous-produits, coordination des ventes – achats « just in time » – cédules de production).  Des économies importantes ont été réalisées grâce aux études de temps et mouvement.  La productivité a été grandement améliorée dans toutes les entreprises où j’ai travaillé.
  • Étant un des seuls spécialistes ayant travaillé dans la fabrication, j’étais celui, pour les firmes de comptables agréés, qui allait faire la vérification et la consultation.  J’ai mis en place lors de ces mandats des systèmes simples de contrôle de gestion.  Il ne faut pas oublier que certains des employés n’ont pas ou presque pas d’instruction.  Il ne fallait donc pas les traumatiser avec de la « paperasse » et des contrôles compliqués.  Les consultants doivent user de beaucoup de psychologie.